in the name of Anne-Sophie

Aussi choquant que ça nous paraisse tous, notre belle Anne-Sophie nous a quitté le 22 avril 2010, pour rejoindre une paix désormais éternelle.

Malgré l’immense peine qu’elle laisse derrière elle, c’est un mémorial sincère et souriant que se veut être ce site, témoin de l’image vibrante que nous garderons à jamais d’Anne-Sophie, un ange aux multiples facettes et qui savait si souvent rire de la vie.

Les témoignages déposés ici seront transmis à sa famille, et nous vous en remercions par avance.

Écrivez un nouveau message dans le livre d’or

 
 
 
 
 
 
 

Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
155 messages.
Laurence Laurence a écrit le 27 avril 2010 à 18 h 07 min
Tu vas manquer à la famille du hockey, et bien sûr au club de Courbevoie. Tu es partie rejoindre Thierry MONIER au royaume des anges... Bonne route. Une énorme pensée à ta famille. Laurence
Sabou Sabou a écrit le 27 avril 2010 à 18 h 06 min
Chère Anne-So, Une rencontre il y a quelques années en roller, puis tu as changé d'équipe et ont s'est retrouvée en Glace. A mes yeux tu étais une fille réservée, qui n'aimait pas qu'on entre dans sa vie. Tu m'as laissé apprécier un peu de toi à travers des sourires et des éclats de rires. Je t'en remercie. Nous avions des petits jeux au Hockey, il y a celui qui existe chez les blues et les phenix de Ris, son nom nous importe peu, pour moi c'est l'un de mes meilleurs souvenir avec toi. Le jeux terminé tu m'as dit en rigolant "T'as de la chance que c'est toi parce sinon je t'aurais collé mon poing dans la figure!Fais-gaffe" ou quelques chose comme ça! Un reflet de ta personnalité, qui montre que même si tu étais parfois froide et distante, tu savais rire et déconner. Où que tu sois je te souhaite le meilleur. R.I.P Anne-So. Sabou #12/22/26
Xavier Xavier a écrit le 27 avril 2010 à 17 h 37 min
Au revoir mon Bebey... tu me laisse avec 10 ans d'emails, de souvenirs, de photos, de sorties entre Paris, Londres Glasgow, Amsterdam et la Bretagne. j'ai toujours un peu de mal a comprendre que je ne te verrais plus. J'aurais aime faire mieux pour toi. Je ferais plus attention la prochaine fois. Bebey.
Jérôme Jérôme a écrit le 27 avril 2010 à 16 h 50 min
Anne-So, Juste un petit mot de "capitaine" pour te dire combien, hier lundi, notre premier entrainement sans toi a été difficile. Avant de jouer, nous nous sommes arrêtés de patiner, réunis au centre de la glace et nous sommes recueillis en pensant à toi. J'espère que toutes ces pensées pleines d'amitié et de tristesse te sont parvenues, où que tu sois maintenant. Le souvenir te ton sourire, de tes rires, de tes gants roses, de ton short blanc et de ta volonté de progresser nous accompagnera longtemps, durant nos prochains matchs et prochaines saisons. J'aurais aimé partager avec toi encore quelques victoires et, comme d'habitude, beaucoup de défaites. Toutes mes sincères condoléances à ta famille et à tes proches et plus particulièrement à Guillaume. Bisous, Jérôme (#21)
Thierry Thierry a écrit le 27 avril 2010 à 16 h 35 min
Tu va nous manquer,je garderais le souvenir de une fille pétillante et passionnée. j' espère que la ou tu est tu as trouvé la paix. Au revoir ANSO
Alexandre Alexandre a écrit le 27 avril 2010 à 15 h 40 min
Anso, Il y a presque 10 ans, j'ai réussi à détourner ton attention des Harry Potter que tu lisais entre deux cours pour devenir ton binôme et accessoirement ton réparateur de PC. Mais au passage, tu m'as refilé ton virus et on avait instauré la tradition d'aller au ciné les voir tous ensemble... Tous, sauf le dernier pas encore sorti... Devenue depuis une amie très chère, tu étais venue me voir au Japon, et, la semaine passée à te le faire visiter m'avait aidé à me réconforter avec ce pays pour lequel j'éprouve des sentiments partagés. Ton émerveillement de petite fille devant tout ce que tu découvrais : nourriture (onigiri, mochi, etc., tu voulais tout goûter), temples et sanctuaires, ET surtout Harajuku et ses boutiques de fringues faisait plaisir à voir. Sans parler de la "chasse" à la tablette graphique de tes rêves où si tu avais pu, tu serais repartie avec le magasin complet ! Tu m'en avais fait aussi baver pour que j'explique à l'employée du manga-kissa que tu voulais savoir s'il existait un manga sur le hockey sur glace... Manga qu'elle a réussi à te trouver. Je sais, je sais, tu m'as dit que le dessinateur n'était jamais monté sur des patins, car il faisait prendre des positions impossibles aux joueurs mais tu l'avais quand même acheté. Promis, lors de mon prochain passage au Japon, je retournerai pour toi dans ce petit temple bouddhiste fait par et pour les femmes où tu te sentais si bien, et je donnerai des gâteaux aux cerfs de Miyajima pour toi ! Merci d'avoir été une oreille très attentive pendant toutes ces années, même si je reconnais parfois que ça devait être bien chiant ! Ah, au fait, ELLE va essayer de revenir pour étudier dans l'école que tu m'avais conseillé pour elle ! Je regrette vraiment qu'elle ne puisse jamais te connaître... Tu me manques, comme je sais que tu dois manquer à tous tes autres amis et aux autres personnes qui ont eu la chance de te rencontrer un jour. Mes pensées en ce moment vont aussi vers tes parents, Matthieu et Guillaume à qui j'adresse mes sincères condoléances. アンヌソフィちゃん、気を付けて! Alex
Annie Annie a écrit le 27 avril 2010 à 15 h 34 min
Petite Anneso, Je tenais à te faire parvenir ce texte qui est une priére Amérindienne : Quand je ne serai plus là, lâchez moi ! Laissez moi partir Car j'ai tellement de choses à faire et à voir ! Ne pleurez pas en pensant à moi Soyez reconnaissants pour les belles années Pendant lesquelles je vous ai donné mon Amour ! Vous ne pouvez que deviner Le bonheur que vous m'avez apporté ! Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré ! Maintenant, il est temps pour moi de voyager seule. Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine. La confiance vous apportera réconfort et consolation. Nous ne seront séparés que pour queslques temps ! Laissez les souvenirs apaiser votre douleur ! Je ne suis pas loin et la vie continue ! Si vous en avez besoin, appelez moi et je viendrai ! Même si vous ne pouvez me toucher, je serai là, Et si vous écoutez votre coeur, vous sentirez clairement La douceur et l'amour que j'apporterai ! Quand il sera temps pour vous de partir, Je serai là pour vous accueillir, Absente de mon corps, présente avec vous, N'allez pas sur ma tombe pleurer ! Je ne suis pas là, je ne dors pas ! Je suis les mille vents qui soufflent, Je suis le scintillement des cristaux de la neige, Je suis la lumière qui traverse les champs de blé, Je suis la douce pluie d'automne, Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin, Je suis l'étoile qui brille dans la nuit ! N'allez pas sur ma tombe pour pleurer Je ne suis pas là, je ne suis pas morte. Anne So tes Amis te garderont toujours dans le coeur. Mille bisous.
Nathalie Nathalie a écrit le 27 avril 2010 à 15 h 24 min
Anso tu vas vraiment nous manquer, on en revient pas on ne veux pas y croire. Toi notre photographe souriante, notre hockeyeuse glace ou roller préférée. On pense à toi.
Marie Marie a écrit le 27 avril 2010 à 15 h 14 min
Coucou AnneSo, Je n'arrive pas à y croire ! Que de kms parcourus sur les routes de France vers les patinoires ou les gymnases. Malgré notre différence d'âge nous nous accordions bien, nous avons bien ri à nous moquer gentiment des autres dans les bouchons tous les lundis soir, et quand tu me racontais tes soirées à t'entraîner à shooter dans les parking ! On se confiait nos misères, on refaisait le monde et on finissait souvent par en rire. Nos routes se sont éloignées, mais lors de nos brèves rencontres à Courbevoie c'était toujours magique et plein de joie. Tu vas nous manquer. Toutes mes meilleures pensées à la famille. Marie #15
Flo Flo a écrit le 27 avril 2010 à 13 h 58 min
Si adorable, mais pourtant si malheureuse... On se sent tout petit. Nous avons perdu quelqu'un de bien. Rest in peace Anne-So.
AshLey Roosterett" AshLey Roosterett" a écrit le 27 avril 2010 à 13 h 51 min
Je suis pas douée pour ce genre de situation ... surtout quand elle est aussi soudaine !! Je ne réalise toujours pas que toi, Ann-So, Hockeyeuse aux celébres gants roses que j'enviais tant, nous ait quitté ... Je me rapellerai toujours de nos discussions sur nos crises dites "feminines", de ta bonne humeur, son sourire, ton energie, ta joie et ta positive attitude qui remontait ma negative attitude ^^ Tu nous manqueras à tous à CourBeach ;( J'espere aux moins que là où tu est, tu est heureuse comme tu as pu l'être à nos yeux PEACE
Anne R. Anne R. a écrit le 27 avril 2010 à 13 h 01 min
quel vide...
Paula Paula a écrit le 27 avril 2010 à 12 h 21 min
Anneso, I don't know what to say except I miss you, and I feel horribly lost after hearing this news. I wish you were still here, I wish we could rewind the clock and find a way to keep you with us!! I won't ever forget the times we shared, and I wish that we could go shopping or eat pizza or talk about hockey or boys or cook Mexican food together! I was so glad to meet you at Villars and it was the start of a great friendship...I'm just so sorry and so sad it was cut short!!!! I'm very glad we were able to celebrate your last birthday together and see you smiling and enjoying your friends on your day! You were talented in so many ways - artistic, athletic, academic - and could spend a night sharing dinner with the homeless or sewing a dress or watching the Superbowl with your brother and friends or creating a website or learning Japanese! You could do it all and I admired your ambition to keep doing it all!! You always had so many people around you who loved you - on the ice and off - I hope you knew how much we cared!!! My deepest condolences to the Duserre family - we will keep Anne-Sophie with us always in our hearts! Paula
Aurelie Aurelie a écrit le 27 avril 2010 à 11 h 28 min
Anne-so, j'ai appris avec une grande tristesse cette terrible nouvelle. J'ai commencé le hockey il y a 3 ans et tu étais là, pas souvent car en vadrouille aux USA, avec tes cheveux bleus, mais tu étais déjà très sympathique et quelqu'un que j'appréciais beaucoup. Nous avons partagé quelques moment sur la glace de Neuilly, Fontenay et st ouen, puis tu m'a fait découvrir cette formidable équipe féminine de Viry, on jouait ensemble. Mais pas ce samedi, Ce maillot avec Ton numéro le 21 étais avec nous sur la glace, mais pas Toi. Je suis revenu plus tôt de vacances pour Ce match, qu'on a dédié en ta mémoire. On a jouer pour TOI, tu étais dans nos coeur, nos mémoires, on ta rendu hommage avant et après le match avec st ouen. C'est dur de savoir que tu seras plus parmi nous, tu vas nous manquer, je suis heureuse de t'avoir connu, tu es quelqu'un de formidable. Tu vas manquer à la famille du hockey. J'espère que tu es bien là où tu es. Toutes mes condoléances à ta famille. Repose en paix. Aurelie #20
Ninie Ninie a écrit le 27 avril 2010 à 9 h 09 min
Tu me manque Anso... parce que je repense à tout ces moments qu'on a passé ensemble aussi bien sur un terrain de hockey, dans les vestiaires, avec la Frenchies Familly et majoritairement sur msn Tous ces bons moments qu'on a passé à délirer sur tout et n'importe quoi. Ces conversations avec Zapi sur des sujets improbables. Ces promesses que tu me faisait de patiner quand je venais de Belgique pour te voir jouer et qu'on criait avec Maggy "dusèreàrien, patine lààà" ou "dusèreteslacets" et qu'à chaque fois qu'on criait on avait droit à ce regard et ce sourire propre à toi à travers ta grille. Même si on était loin l'une de l'autre et que ces dernières années on se voyait pratiquement 1 fois par an, on avait battu le record cette année en se voyant 5-6 fois. Je repense à Narch et au fameux "tcheck Anso-Ninie" ou comment se dire bonjour en faisant un enchainement de 10 actions inutiles :). Et cette journée passée à Fort Myers beach juste avec toi et certains des gars pendant que les autres avaient été voir les croco. On avait passé une super journée. Ou encore dans le minibus quand tu dansais comme une déchainée sur "i like the way you move" avec Fago. Mais surtout ta capacité à regarder des matchs de hockey pendant des jours entiers et les vivre comme si tu jouais dans l’équipe de…Crosby…ha non pas lui c’est vrai. Voilà plein de chose qui me font penser à toi. j'aurai aimé encore partager plein de beaux moments comme ceux là avec toi. On aura même pas eu le temps de partager un match tant attendu ensemble sur la glace à cause du transfert. Je le regrette. Anso c'est aussi la fille qui étudiait le japonais parce qu'elle s'ennuyait. Merci de m'avoir appris à dire bonjour même si j'ai loupé mon intrusion dans le groupe des jap' à Narch sur le parking pendant leur échauffement. Merci aussi d’avoir essayé de m’apprendre les différences entre les règles entre Foot US et rugby parce qu’à l’époque pour moi c’était la même chose (quand j’y pense honte à moi maintenant) alors merci d’avoir essayé sans t’énerver, ça n’a pas du être facile. Parce que bon les sports US c’est juste un peu TON truc hein ! Merci aussi de m’avoir soutenue quand j’ai appris la maladie de mon frère. Alors pour toutes ces choses qu’on pourrait qualifier de banales si on ne les avait pas vécue nous même. On se rend compte que c’est ce genre de chose dont on se rappelle et qui nous montre qui tu était et qui vont nous manquer, une fille génial qui savait déconner sans limite, qui avait un grand cœur et une ***** de passion pour le hockey. Tu va me manquer. J’espère que tu es mieux là où tu es. Comme Maggy et Pépé, j’te fais un gros calin de hockeyeuse. Je pense fort à toi et à tous tes proches. Repose en Paix Ansofi Ninie#04 Remember http://www.youtube.com/watch?v=BJv-oLpD7a4&feature=related
lionel lionel a écrit le 27 avril 2010 à 8 h 50 min
Un jour Anne-Sophie est venu a un de mes stages de Kung Fu. Imaginé cette fille dynamique, curieuse et surtout indomptable, sur un ring 😉 Après cela c’est elle qui m’a emmené voir du hockey ☺ ou elle m’a bien montré que les coups pris sur le ring n’avait rien a envié aux charges du hockey ☺ Nous avions pris l’habitude de nous retrouvé autour d’un bol de riz avec quelques sushi et de discutée de chose et d’autres. Aujourd’hui, tu es parti…Les sushi n’auront plus jamais la même saveur, Tu ne m’appelleras plus en catastrophe pour me faire imprimé des photos et tu ne me feras plus de remontrances ☹ Tu va me manquer, Bon voyage aneso….. A sa famille je tiens à dire que je n’oublierais jamais celle qui vous a quitté et je vous prie de bien vouloir accepter mes sincères condoléances.
Lulu Lulu a écrit le 27 avril 2010 à 8 h 15 min
Alors moi , j'ai eu la chance de te rencontrer dans cette grande aventure qui est Narcj avec cette belle famille des Frenchies. J'ai partagé beaucoup de choses avec toi lors de cette aventure et je l'oublierai jamais. On s'est tellement bien entendu que j'ai envoyé jouer avec mes anciennes coéquipières à Villeneuve et je crois de souce sure que le feeling est vraiment bien passé. Je garderai aussi en mémoire ce super we passé chez moi au vert avec toute l'équipe de Villeneuve, un moment de pur bonheur. Je t'oublierai jamais, tu vas me manquer Gros bisous et repose en paix. Lulu
Nikkï Nikkï a écrit le 27 avril 2010 à 7 h 59 min
Wow..... Comment dire je tombe l'oeil.... Je viens de comprendre en lisant a 7h53 du mat que je te verrai plus... Que mes appels n'auront plus de réponses.... Que je te crois toujours pas pour ton âge et que tu pourras jamais me le prouver.... Quoi qu'est ce comment.... Trop de questions... Trop peu de réponses trop peu de souvenirs mais un sourire inoubliable.... Dieu a un œil pour toi... Nous nos souvenirs merci pour tout nos fotos ne serons plus jamais regarder du Meme œil... Mes condoléances a sa famille son entourage proche.... Et moins proche c amis..... Nous te pleurerons trop longtemps a mon goût.... Aurevoir ma belle
YO YO a écrit le 27 avril 2010 à 1 h 50 min
Quand on a créé les Frenchies avec Cam en 2003, on ne se doutait pas que ca deviendrait la Frenchies Family. 7 ans après C'est devenu quelque chose de presque magique, on dit souvent avec certains que ceux qui sont en dehors ne pourrons jamais comprendre... Cet esprit Frenchies a été porté par les pionners de l'aventure que ce soit pour les gars ou pour les filles comme toi... Cette aventure c'est surtout des souvenirs extraordinaires dont tu fais parti et que je n'oublirai jamais. J'espère qu'avec Fago on aura la chance de les raconter à nos enfants et de leur dire que toutes ces photos ont été prises par une fille géniale. On était persuadé que tu viendrai avec nous cet été pour d'autres aventures et j'aurai adoré que tu portes le numéro 6 (tu comprendras). Nous allons te rendre homage sur nos maillots en espérant que ton esprit et ton énergie inspirent tout ceux qui le porteront. Bisous à Toi. Yo. Petit souvenir: http://www.dailymotion.com/video/x750t0_5-ans-de-frenchies-family_sport
Loic Loic a écrit le 27 avril 2010 à 1 h 03 min
Anne-so, on s'est croisé à FT R&D pendant 6 mois à peine. Puis perdus de vue. Enfin Facebook quand même... J'me souviens d'une boule de nerf, la fille qui te donne la pèche même si t'as pas envie, ça ça marque. J'me souviens de la fille passionnée meme si tu t'en fous de la deuxième division de NHL, elle te dit que ça devrait être diffusé en prime time sur TF1 et t'es d'accord, ça aussi ça marque. J'me souviens aussi de celle qui aime les gens. Qui part à l'étranger pour rencontrer pas pour faire la touriste. Ouais, ça aussi ça marque. Y a des gens qui passent dans nos vies et des gens qui nous marquent. Anne-so, t'étais quelqu'un de rare.