in the name of Anne-Sophie

Aussi choquant que ça nous paraisse tous, notre belle Anne-Sophie nous a quitté le 22 avril 2010, pour rejoindre une paix désormais éternelle.

Malgré l’immense peine qu’elle laisse derrière elle, c’est un mémorial sincère et souriant que se veut être ce site, témoin de l’image vibrante que nous garderons à jamais d’Anne-Sophie, un ange aux multiples facettes et qui savait si souvent rire de la vie.

Les témoignages déposés ici seront transmis à sa famille, et nous vous en remercions par avance.

Écrivez un nouveau message dans le livre d’or

 
 
 
 
 
 
 

Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
155 messages.
Jean-Yves Jean-Yves a écrit le 4 mai 2010 à 11 h 42 min
Nos parcours ne se sont croisés que depuis peu dans le cadre de ton parcours professionel. Et, la nouvelle est tombée, sèche, brutale, impensable. Un choc. Les quelques messages ou coups de téléphone échangés ses derniers mois laisseront un grand vide. Une pensée toute particulière à tes proches pour affronter ses moments terribles.
Bernard (javaman) Bernard (javaman) a écrit le 3 mai 2010 à 15 h 30 min
En tant que formateur en informatique j'ai eu Ann'So comme élève. vive, brillante .... je suis bouleversé: moi aussi je suis un parent ayant perdu un enfant brillant, vif et plein d'avenir et je voudrais dire à ses proches à quel point je revis leur douleur. Je ne sais comment leur donner des conseils pour faire face à ce drame ... Je sais que les paroles du jour ne servent pas à grand chose, seul l'amour, le temps, la compréhension de nos différences face à la douleur peuvent nous aider. Je ne peux pas en dire plus ... je suis trop remué. Courage à vous tous.
Jocelyn Jocelyn a écrit le 3 mai 2010 à 14 h 22 min
Ce fut un choc d'apprendre la disparition d'Anne-Sophie par un simple mail, un matin sans plus d'info. Certes je ne la connaissais que depuis peu, depuis le début de la formation Java entreprise en Interne (au boulot). Même si j'habite aussi Courbevoie, nous ne nous étions jamais vu auparavant. Elle m'avait communiqué sa joie de faire du Hockey et de la photo... Maintenant elle s'en est allée en nous laissant avec nos interrogations et en nous appelant à relativiser le sens des priorités. Je suis content de la solidarité qui s’affiche ici et qui peu manquer dans d’autres endroits. Je tiens à exprimer ici mes sincères condoléances à l'ensemble de sa famille et de ses proches ami(e)s. JC
Sylvie Sylvie a écrit le 2 mai 2010 à 19 h 21 min
Je suis une ancienne collègue de Anne-So. Pour moi, Anne-So était une super fille, très pétillante qui croquait la vie à pleine dent. je garderais toujours le souvenir d'Anne-So montant les escaliers du Bâtiment B avec son gros sac de hockey. Elle arrivait toujours un grand sourire. Ce fut un choc d'apprendre cette triste nouvelle. Repose en paix Anne-So et toutes mes condoléances à sa famille.
Fabien Fabien a écrit le 1 mai 2010 à 22 h 57 min
Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches. Perdre un être cher de cette manière est toujours dramatique, ça laisse les proches en plein désarroi et avec un gros sentiment de culpabilité. On se demande toujours ce que l'on aurait pu faire pour éviter ce drame et c'est un gâchis énorme pour tout ceux qui on cotoyés Anne-Sophie. J'espère qu'elle a trouvée la paix à ses tourments désormais. J'ai une grosse pensée pour ses proches, bon courage à vous et je n'ai aucun doute sur le fait que les membres du club de Courbisch sauront être présent pour vous soutenir dans cette épreuve cruelle et injuste. Fabien Chevalier Cergy
Fred Fred a écrit le 1 mai 2010 à 15 h 44 min
Ma "rencontre" avec Anso remonte à une dizaine d'années. Les guillemets sont de rigueur car nos échanges ont toujours emprunté les voies électroniques. Aussi ténu fût le fil qui nous reliait, aussi singulière et atypique fût notre relation, elle n'en fût pas moins sincère, riche, et précieuse à mes yeux. Je me suis parfois vaguement dit qu'on devrait peut-être penser à se connaitre "en vrai", mais jamais l'occasion ne s'est réellement présentée; peut-être ne l'a t-on pas vraiment cherchée non plus; peut-être même que ça nous arrangeait. Mais même si nos contacts étaient beaucoup plus sporadiques ces dernières années, j'avais toujours plaisir à observer, de temps à autre, du coin de l'oeil, son actualité et ses humeurs. J'observais ceci en étant tour à tour charmé, admiratif, et sûrement parfois un peu intimidé, par sa vivacité d'esprit, son exigence, sa passion, son énergie, et par le formidable souffle de liberté dont elle gratifiait sa vie. Merci Anne-Sophie pour ces quelques moments partagés. Mes plus sincères pensées et condoléances à ses frères, ses parents, et tous ses proches. Fred
vincent vincent a écrit le 1 mai 2010 à 7 h 40 min
Le Hockey Club du CSG DEUIL ( mineur ) adresse toutes ses sincères condoléances à sa famille et ses proches.La grande famille du Hockey a perdu un être chère. Vincent, webmaster ( amateur )qui consultera toujours avec passion le site du COC.
Corinne Lefebvre Corinne Lefebvre a écrit le 30 avril 2010 à 21 h 20 min
Je n'ai pas eu le bonheur de connaitre Anne Sophie. A lire tous ces messages, je sais qu'elle était une belle personne,et je suis bouleversée. Qu'elle repose en paix. J'adresse mes très sincères condoléances à la famille d'Anne Sophie et plus particulièrement toute mon affection à mon cousin Matthieu, son grand frère. Corinne
rostain rostain a écrit le 30 avril 2010 à 21 h 04 min
Je n'avais eu la chance de te connaître mais ton frère m'avait si souvent parlé de toi et il t'aimait tant, je te souhaite d'être en paix et heureuse là haut, tu verras il n'y a que des anges il paraît, comme toi maintenant. Une tendre pensée et mon respectueux souvenir à toute ta famille Anne Rostain
LesROOSTERs & Stéphanie LesROOSTERs & Stéphanie a écrit le 30 avril 2010 à 20 h 34 min
Anso ! Notre dernier délire par email avec K-ro date du vendredi 16/04/10 9h47 Objet : LesROOSTERs : Charly a besoin de nous les filles !!!! Tes derniers mots : "PS : On dirait que Steph delire completement ^^" Wouaip, ne sachant pas quoi dire, je laisse cette chanson de Grégoire "Ta main" te dire mes pensées : http://www.youtube.com/watch?v=RMvfElibnN0 Ben les 3 drôles de Dame ne sont plus que 2, et même si cela va nous être difficile de revenir à la patinoire à toutes les 2,et même à toutes et tous, comme ça a pu être dur pour ma part quand Thierry nous a quitté, je me charge de glisser des petits mots au micro pour toi comme pour Thierry toutes les saisons, pour ne pas vous oublier dans nos coeurs !!! Toutes mes meilleures pensées à ta famille et à toi. Tu vas nous manquer.
Corinne Corinne a écrit le 30 avril 2010 à 13 h 38 min
Une copine de l'"équipe" de couture à R&D ; j'ai du mal à y croire. Toi, une fille, pleine de vie, toujours souriante, avec toujours beaucoup de projets....tu nous manqueras.
Sabine Sabine a écrit le 30 avril 2010 à 11 h 01 min
Allez je me lance. C'est très difficile d'ajouter ma petite part à tous ces témoignages très émouvants. Ca m'oblige à accepter la réalité, ton départ. Accepter est un mot un peu fort, mais je n'en ai pas trouvé d'autre, j'ai un peu de mal à mettre des mots sur tout ce que je ressens depuis que j'ai eu ce choc, samedi, en l'apprenant. Je pense à ta famille, à tes frères, dans cette douleur. Je leur adresse mes plus sincères condoléances. Je pleure, régulièrement, en repensant à toi, à tous nos bons moments, depuis le lycée. Nos cours de dessin, chez Nicole, et les meilleurs fous rires de ma vie. Ton don, pour le dessin et la peinture, tout ce que tu faisais était magnifique. J'enviais beaucoup ton talent, surtout à la peinture à l'huile. Notre bêtisier des profs, mis en ligne, notre petit succès dont nous étions tellement fières, notre passage à la radio, 2 minutes toutes nulles, mais nous étions tellement fières de ça aussi. Le mail reçu de François Perrusse en personne : la réussite totale. Nos fous rires en écoutant les 2 minutes du peuple en boucle... Nos vacances, aussi. Les repas de cuisine thaï et japonaise, le sport, la photo, les papotages sans fin, à parler de tout. Et tout le reste. Je ne réalise pas, en fait. Même si nos chemins s'étaient un peu éloignés ces dernières années, le contact n'était pas rompu, il y a eu ces quelques coups de fil, mails et déjeuners japonais de temps en temps. Je pensais à t'appeler il y a quelques jours, voilà, trop tard. Pardon ma belle, de ne pas avoir été plus présente, de ne rien avoir vu, de ne rien avoir entendu. Ca n'aurait probablement rien changé, mais pardon quand même. Je ne réalise pas du tout. Je n'arrive pas à me rendre compte que je ne te reverrai jamais. Je ne t'ai même pas emmenée voler... Pardon, pardon. Je ne réalise pas, j'avoue que je ne comprend pas non plus, croyant te connaître, avec ta personnalité, ta force de caractère, tes rires, ta soif d'activités. J'espère que tu es heureuse là où tu es maintenant. Tu vas terriblement me manquer, je n'arrive pas à me résoudre à te dire au revoir. Donc je vais continuer à penser à toi, et à te parler. Sab
Brock Brock a écrit le 30 avril 2010 à 0 h 55 min
Anne-So, C’est difficile d’exprimer mes sentiments mais je veux que tu saches que tu va me manquer beaucoup. J’aurais aimé partager plus de temps avec toi. Beaucoup de matches joués avec les vétérans de Courbevoie...mais l’équipe ne sera plus la même sans toi... Au revoir et je t’embrasse. Brock (#4) Je voudrais exprimer mes sincères condoléances et à ta famille à tes proches.
Delphine D. Delphine D. a écrit le 29 avril 2010 à 21 h 31 min
AnneSo, Je ne te connaissais pas beaucoup mais la nouvelle de ta disparition soudaine m'a laissée K-O. Je n'arrive pas à le croire et je refuse de le croire. Je garde de toi (lors de nos soirées d'échanges anglais-français) le souvenir d'une fille qui n'a pas froid aux yeux, d'une fonceuse avec un sourire franc aux lèvres. Putain AnneSo, tu vas vraiment nous manquer... Repose en paix maintenant, Je t'embrasse tout tout fort. Mes pensées vont également à ta famille à qui je souhaite beaucoup de courage pour surmonter cette terrible épreuve. Delph
Joris Joris a écrit le 29 avril 2010 à 20 h 12 min
Sans te connaître Anne-Sophie, je vois que tu laisses un immense vide autour de toi. Ta personnalité unique et attachante a marqué à tout jamais, le monde du roller hockey, celui des Fous du Bitume et le sport à Villeneuve-la-Garenne. Au nom de l’AVG club Omnisports, je tiens à adresser nos pensées et nos plus sincères condoléances à ta famille et à tes amis. Une minute de silence sera observée dimanche 2 mai lors de la finale du trophée William Gallas à VLG, afin de rendre hommage à la championne que tu es. Continue de veiller sur nous et nos jeunes sportifs comme tu l’as toujours fait. J. Rougier AVG
Mart Mart a écrit le 29 avril 2010 à 16 h 34 min
Il est diffcile d'ajouter à tout ces beaux mots qui ont déjà été écrits. Surtout que je ne suis pas très habile dans ce genre d'exercice, particulièrement dans des situations comme celle-ci. Mais ça j'imagine que tu le sais et que tu dois te moquer de moi. 🙂 Mais je tenais quand même à t'écrire un petit mot pour que tu saches que je ne t'oublierai pas et aussi pour dire que je pense très fort à Guillaume et à ta famille en cette période très difficile pour eux. Je t'embrasse et je te dis au revoir. Mart
Julia Julia a écrit le 29 avril 2010 à 15 h 28 min
Ma petite Anne-So devenue bien plus grande que moi après toutes ces années ! Par quoi commencer ? Nos années collège où tu brillais par ton excellence, notre voyage à Berlin et puis des années de blanc. Nos retrouvailles grâce à facebook il y a presque 2 ans maintenant, notre rendez-vous à la patinoire de CBV pour essayer de rattraper ce temps perdu. Tu étais venue me chercher à la gare de bus pour que je ne me perde pas ! Tu étais apparue telle une brindille rayonnante, une femme forte aux éclats de rire bruyants 🙂 Je me souviens de ton sourire et de ton regard qui s'illumine à la vue d'une chupa chups retrouvée au fond de mon sac, de cette orgie de bonbons grâce à Bertrand, de ces blagues de vestiaires masculins ^^ dont on avait tant ri, de ton cours sur les règles du hockey, de ta passion que tu m'avais fait partager, de nos goûts opposés sur les équipes de foot us, mais ça ne nous empêchait pas de lorgner sur les fesses des QB ! 😉 Que de merveilleux souvenirs qui sont maintenant noyés par mes larmes :'( Pffff, j'ai bien du mal à accepter la réalité violente de ta disparition, j'aimerais tellement te voir arriver en criant "mais c'est quoi cette connerie encore ?!!!! Je suis là ! Et je vais vous botter les fesses à tous pour avoir cru un truc pareil !" Je m'en veux tellement de ne pas avoir vu, perçu la gravité de la situation. Je te demande pardon... Tu me manques. je suis sure qu'on se retrouvera et ce jour là j'aurai un stock de chupa chups ! 🙂 je t'embrasse Ju
Toffy Toffy a écrit le 29 avril 2010 à 15 h 12 min
Au nom du club des Apaches de Tours nous envoyons nos sincéres condoléances à sa famille et ces amis. Que la ou tu soit veille sur eux. Affectueusement Toffy #22
Yann M. Yann M. a écrit le 29 avril 2010 à 14 h 42 min
Au nom du club des Mantas de Montpellier, nous adressons à la famille d'Anne-Sophie, à ses amis, ses proches et au club de Villeneuve, nos plus sincères et respectueuses condoléances. Il va sans dire qu'un hommage lui sera rendu à Montpellier lors de la venue des FDB pour le compte de la 16e journée de Ligue Elite. Respectueusement Yann Maillet
Thom team GDL Thom team GDL a écrit le 29 avril 2010 à 14 h 00 min
je suis un habitué du dimanche à Gare De Lyon et contrairement aux invalides les filles ont été et seront toujours présentes. Il ne faut pas avoir froid aux yeux pour jouer là bas. Ces filles, un mélange de charme et de combativité, apportent toujours un petit truc en plus à toutes ces parties. ANNE-SO était l'une d'entre elles. Thom #29